Mischief Managed

Forum Harry Potter du temps des maraudeurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Remus Lupin
Admin
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Jeu 9 Aoû - 23:21

Voila l'instant des vacances que Remus attendait chaque année avec impatience, celui de retrouver Poudlard. Pour cette année, il avait tout prévu, tout préparer une semaine à l'avance pour que tout soit parfait au bord du quai. Il avait pris soin de regarder la date de la prochaine pleine lune, qui se déroulera dans un mois, d'envoyer des messages à James, Sirius et Peter et de boucler ses affaires pour se rendre au collège. Sa mère ne l'avait jamais trouvé aussi enthousiaste. Cela dit, quelques évènements sont venus perturber ses préparatifs. D'une part, une réponse de James et de Sirius. les deux compères sont l'un bloqué dans avec ses parents et sera probablement en retard, et l'autre, en conflit perpétuel avec ses cousines et sa mère ne pourra pas être présent à l'horraire convenu. En effet, depuis sa fugue, il dépends de James et de son superbe sens de la ponctualité. Pour ce qui est de Peter, aucune nouvelle, il sera probablement présent, pensa le jeune lycan.

Le jour venu, il était à King's Cross une heure avant l'horraire convenu. Détesqtant être en retard, il avait prit cette précaution dans l'espoir de passer un peu de temps avec ce cher Queudver une fois qu'il pointera le bout de son petit nez. Remus attendit quart d'heure par quart d'heure désespérant de ne voir la tête blonde du jeune maraudeur. Et comment une journée qui se voulait parfaite peut tomber dans une banalité sans précédent. Le train arriva à l'heure prévue. Le jeune gryffondor embrassa ses parents avant de rentrer dans le train sans grande motivation. Il aurait aimé rester les attendre, mais il savait qu'il ne pouvait pas. Tant pis, il se rattraperont dans le dortoir. Il lui fallait maintenant trouver un moyen de les trouver en descendant du train, avant d'entrer dans la salle commune.

Lupin traversa quelques wagons, espérant tout de même les trouver. Il n'y avait qu'un seul train pour se rendre la-bàs, ils n'avaient pas conséquent nul autre choix pour être à Poudlard dans les temps. Mais après un petit moment, il s'arrêta démotivé dans une des voitures vides. Après tout, ils se verront dans quelques temps, il ne devait s'en faire. Il s'installa paisiblement, ne déballant que quelques affaires de cours. Il profita de l'absence de James pour paufiner un peu ses révisions. Ca devait probablement être le seul point positif à leur absence. Il souriat bêtement à cette idée avant de reprendre sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischief-managed.nicesubjects.com
Lyria Sélèna
Admin
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Jeu 9 Aoû - 23:23

Lyria détestait revenir à l'orphelinat. Non seulement elle s'y ennuyait à mourir, mais en plus de cela, elle devait se cacher afin de s'exercer à la magie. Maintenant qu'elle avait 17 ans, la jeune femme pouvait se servir de ses pouvoirs en dehors de Poudlard, mais a vrai dire cela ne lui servait à pas grand chose puisqu'il était rare qu'elle se retrouve seul dans une pièce. L'orphelinat était toujours remplis d'enfants et il n"y avait pas moyen d'être tranquille une seconde. Le seul refuge que lyria avait trouvé était un grand et vieux chêne ou, en fin de soirée, elle y grimpait afin de réviser ses sort les plus faibles. Lyria était assez studieuse pendant les vacances, mais à vrai dire, elle avait tellement la tête dans la lune qu'elle faisait parfois de grosses gaffes. La rouquine n'était pas pour le moins intelligente, bien au contraire, mais son esprit rêveur lui jouait parfois des tours.

Pendant 2 mois, Lyria n'avait cesser de compter les jours jusqu'a son retour à Poudlard. Elle prétendait retourner à son internat alors qu'en réalité, elle vivait les plus beaux mois de sa vie. Voila maintenant plusieurs semaines que la jeune femme avait préparé sa valise. Evitant fortement de mètre en évidence ses accesoirs magiques, elle les avaient cachés au fond de sa valise , mais conservait toujours sa baguette dans une poche ou serrée entre ses doigts, camouflé sous un long manteau.

C'est avec un grand sourire et le coeur plein de joie qu'elle se réveilla le matin de son départ. Elle ne prit pas le temps de dire aurevoir à qui que se soit, elle détestait tout le monde dans cet orphelinat. Lyria prit le train pendant quelques heures, pour ensuite rejoindre la fameuse gare et fonçer tête baissée, cheveux aux vents, en un mur magique. La jeune femme se retrouva de l'autre côté de la barrière du réel et son coeur battait la chamade. Cela lui faisait tellement de bien de revenir en ses endroits magiques, redécouvrir chaque années la gare, le Poudlard Express, les élèves. La rouquine serra son poing et vînt s'assoir sur un banc en attendant le Poudlard Express. La tête vers les nuages, les pensées dans un monde que seule elle connaisait, le temps passa vite et la petite princesse ne tarda pas a entendre le sifflement du Poudlard Express. La rouquine se fondit en la masse de sorciers et monta rapidement dans le train. Elle regarda quelques instants les enfants dirent tendrement au revoir à leurs parents. Son coeur se serra un instant, mais très vite elle détourna son regard et se dirigea vers les wagons. A sa plus grande surprise, ils étaient déjà tous prit. Elle étant pourtant en avance, mais son esprit rêveur avait du la retenir un peu trop longtemps vers les nuages. Lyria sentit une légère secouse et manqua de tomber. Elle se ratrapa tant bien que mal à la rampe du train et fît un timide sourire à l'élève de poufsouffle qu'elle venait de bousculer.

La jeune femme arpentait les couloirs , ne cessant de jeter des coups d'oeils furtifs au wagon, éspérant en trouver un vide. Sa timidité ne lui aurait certainement pas permis d'imposer sa personne aux autres, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Arrivé au dernier wagon, elle passa sa tête rousse par la porte et sourit timidement en reconaissant Remus Lupin. Le jeune homme était un Gryffondor faisant partit de la fameuse bande des Maraudeurs, et Lyria l'avait croisé de nombreuses fois dans la salle commune, en train de lire ou encore de jouer aux échecs. Elle avait toujours aprécié le regard quelque peu rêveur et perdu du jeune homme et pensait qu'il était quelqu'un de vraiment bien, mais bien entendu, elle n'avait jamais osé lui adresser la parole pour tenter de devenir, ne serait-ce qu'une connaisance. La rouquine habillée d'une lognue robe blanche et d'un corset dans les tons prunes sourit timidement à Remus et lui dit timidement


- Bonjour. Excuce moi de te déranger, mais il n'y a plus aucune place dans les autres compartiments. Est ce que cela te dérange si je m'assois dans celui ci ?


Demanda-t-elle timidement en sentant ses joues s'enflammer. Elle n'était pas de ses groupies des maraudeurs qui essayaient à tout prix de venir s'assoir aux côtés des Maraudeurs, elle était tout simplement une jeune fille timide qui cherchait une place dans le Poudlard Express qui la menait vers un pays magique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Admin
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Jeu 9 Aoû - 23:27

Remus restait tranquilement dans son compartiment, esseulé à regarder les élèves se bousculer dans els couloirs ne voulant pas entrer avec lui. La crainte qu'il arrivait à susciter grâce à James et Sirius arrivait à lui être salutaire parfois. Et pour l'heure ça lui servait bien, il allait pour voir lire avec le calme et pour seule nuisance, le bruit répétitif du train sur les chemins de fer. Il ouvrit son bouquin. De la métamorphose. A force de travail, ses amis étaient devenus animagi, pour le suivre pendant ses mutations, mais par toute évidence, bucher les effets secondaires n'était pas leur point fort, alors Remus le faisait pour eux... Ca évitera que James se trouve encore avec ses bois pendant trois jours même sous forme humaine.

Cela dit l'anecdote fut bien marrante. Et en repensant à tout cela dans son compartiment vide, il aperçut une silouhette féminine devant la porte. Elle entra et rougit immédiatement en parlant au lycantrhope. Cette gêne perceptoble l'amusait et il se mit à sourire. Sourire qui s'effaça à l'horrible pensée qu'il puisse agir comme Sirius avec elle. Il s'imaginait la dragant puis la laissant pour une autre conquête. Non il n'était pas comme ça. Irrémédiablement n'importe quel évenement lui ferait penser à ses amis. Eux aussi, quelle idée de venir en retard !

Il regarda gentilment la rouquine avant de l'inviter à s'installer, il sera en charmante compagnie en attendant que ses amis arrivent. Il connaissait vaguement Lyria pour l'avoir vu dans la salle commune. Elle avait un an de plus que lui et restait souvent seule, ce qui lui attirait certaines moqueries amusantes de la part de Patmol.


"- Pas de soucis, installe-toi. Lyria, c'est bien ça ? Il n'y a juste que Sirius, James et Peter qui devraient surement arriver... toujours à la bourre ces trois-là"

Il regarda son livre en disant ça. Si James le voyait avec une fille et un livre de métamorphose, ç'en était fini pour le reste du trajet, il le rangea nerveusement dans son sac avant de jeter un coup d'oeil par la fenêtre. Ils étaient encore loin de Poudlard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischief-managed.nicesubjects.com
Lyria Sélèna
Admin
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Jeu 9 Aoû - 23:31

Lyria s'avança timidement dans le compartiment et vînt s'assoir sur la banquette en face du jeune homme rêveur. Elle déposa ses valises au dessus de son siège, là ou un compartiement était prévu à cet effet, puis, s'assit de nouveau et laissa son regard se porter avec une grande attention vers ses souliers. La rouquine était bien trop timide pour regarder Lunard dans les yeux et puis de toute façon, elle ne voulait pas déranger son camarade qui semblait étudier.

Lyria jeta un rapide coup d'oeil a la couverture du receuil du jeune loup-garou et sourit en s'apercevant qu'il s'agissait de Métamorphose. C'était l'une de ses matières préférées et elle s'était beaucoup penchée sur le sujet durant les vacances. La jeune femme aurait bien voulu aider Lunard a réviser si il le souhaitait, bien qu'elle pensait qu'il n'avait vraiment pas besoin d'elle, mais non seulement elle était trop timide, et en plus de cela , le Maraudeur rangea précipitament son livre. Lyria leva un sourcil, visiblement intriguée, mais se ravisa immédiatement en rougisant et en se disant que cela n'était pas ses oignons après tout.

Alors le reste de la bande des Maraudeurs allaient bientôt montrer le bout de leur nez. Les joues de la jeune femme s'enflammèrent à cette idée. Si elle comptait juste, cela ferait quatres personnes qui étaient suceptibles de lui adresser la parole, ou même de faire attention à sa présenee. Lyria n'avait pas l'habitude de cela. Elle avait toujours été mise en retrait en raison de son esprit rêveur, et être confrontrée à une petite masse de personne la mettait mal à l'aise. Elle avait tellement l'habitude qu'on lui lance des reproches et des méchancetés, qu'elle s'était faite à l'idée que tout le monde la prenait pour une folle. La jeune femme rougit et posa quelques secondes son joli et perdu regard bleu glace vers Lunard.


-Oui, c'est bien ça. Et toi tu es Remus je suposse.

Commença-t-elle à dire en hochant la tête en signe d'abribation. Bien sur qu'il était Remus, quelle question idiote. Aucun elève de Poudlard ne connaissait pas le nom du Maraudeur rêveur. Lyria se sentit quelque peu bête, mais après tout, elle avait toujours considérer les Maraudeurs comme de simples élèves. Lyria n'avait jamais été une groupie du petit groupe charmeur, elle s'était contenter de rire de leurs blagues bien connnues, et cela la satisfaisait pleinement. Jamais la jeune femme n'avait essayer de faire d'eux leurs amis, afin d'être populaire ou autre bêtise dans ce genre, et cela n'était pas aujourd'hui que cela allait commencer.

Tout ce que Lyria espérait c'est que les autres Maraudeurs n'allaient pas lui lançer de drôle de regard assoifé de méchanceté. Il fallait dire qu'elle ne le connaisait pas , et puis après tout, si sa présence les dérangeaient, elle s'esquiverait sans dire mot, comme elle le faisait si souvent.

Lyria baissa de nouveau timidement la tête, laissant ses joues prendrent la couleur de son blason et sourit d'un air géné.


" Tu es sur que je ne vais pas vous déranger ?"

A force, Lyria devait être enervante à toujours croire qu'elle allait embêter toute personne se trouvant à ses côtés. Mais la jeune fille avait tellement l'habitude de subir des railleries ou des insultes de ses camarades, qu'a force, elle commençait à s'exclure elle même de toute communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Admin
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Ven 10 Aoû - 15:23

Remus regarda avec curiosité la jeune fille s'installer. Il l'avait déja vue dans la salle commune mais rien de plus. Elle semblait assez timide au premier abord, ce qui confirmerait probablement sa solitude. Timidement, elle lui demanda encore si elle ne dérangeait pas ce qui l'amusa énormément. Elle ne gênait pas du tout pour le maraudeur. C'est plus elle qui semblait gênée par la situation et il vallait mieux pour elle que cette gêne passe assez vite lorsque Sirius pointerait le bout de son nez, sans quoi elle passera un voyage épique. Enfin, question de point de vue.

"- Non, non. Tu ne déranges absolument pas. Mets toi à l'aise."


Devait-il lui parler de l'arrivée de Sirius et James ? Dans un sens, elle devait s'en douter. Mais dans le cas contraire, la surprise serait amusante avec l'attitude primaire que peut avoir Patmol à certains moment. Mais d'un autre côté, elle n'a pas vraiment l'air de mériter un tel châtiment dès son premier jour à Poudlard, même si c'est sa septième année. Il la regardait toujours, tout en pensant à ce qu'il allait faire. Décidément, il préféra le compromis. Il ne lu ientouchera pas un mot sur leur comportement, mais il les retiendras s'ils exagèrent. Comme ça, il ne se braquera vers personne.

"- Il y a juste James et Sirius qui ne devraient pas tarder à arriver. Enfin, tu dois déja les connaître en partie"

Qui ne connaissait pas les Maraudeurs en même temps... Tellement de monde tournaient autour d'eux et avec toutes les anneries qu'ils ont fait, ils ne pouvaient plus passer inaperçu. Il leva les yeux au plafond avant de regarder nerveusement la vitre. Il était impatient de les voir arriver et en même temps un peu gêné par le silence dans la voiture. Il ne savait pas quoi lui dire alors il se contenta de regarder le paysage, guettant l'arrivée providentielle de ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischief-managed.nicesubjects.com
Sirius Black
Admin
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Ven 10 Aoû - 22:26

(Premier post, j'espère que ca ira ^^)

La nuit précédant le retour à Poudlard, fut très agitée pour le jeune Sirius....En effet,des cauchemards persistants et répétitifs le hantaient depuis le début des vacances et celà ne cessa pas à un seul moment, pas même cette nuit là. Toujours le même rêve, toujours ce sentiment d'étouffement et de solitude et toujours cette vision d'un endroit sale et sombre où la lumière semblait se résoudre à ne pouvoir y pénétrer.Fort heureusement, ce rêve ne durait pas plus d'une minute ( du moins lui semblait-il), James le réveillant à chaque fois,lorsque Sirius commencait à s'agiter. Oui, car,désormais, Sirius habitait chez les parents de James, un couple adorable et très accueillant, qui n'avait pas hésité à aider et héberger le jeune homme à la suite de sa fugue, cette fois, définitive.
Ainsi, le réveil fut difficile pour Sirius, mais fut cependant bien matinal,James dormait encore d'un profond sommeil, il suffisait de le voir enlacer sa couverture pour comprendre. Sirius souria à la vue de ceci,c'est certain, il n'hésitera pas à lui faire part de cet épisode dès qu'il en aurait l'occasion. Il sortit de la chambre et se prépara afin de pouvoir faire une petite escapade avant le grand départ. Il croisa la mère de James dans la cuisine et lui annonca son envie de grand air et lui confirma le fait qu'il se rendrait à la gare par ses propres moyens.Il prit son sac qu'il avait laissé la veille dans le grand salon, enfila sa veste noire et sortit de la maison des Potter.
L'air était frais et celà était loin d'être désagréable, bien au contraire. Sirius prit une grande bouffée d'air frais et se dirigea, son sac sur l'épaule, vers l'endroit où il se sentait le mieux, à quelques rues d'ici.Rien de bien exeptionnel, c'était juste un petit parc de quartier, la plupart du temps vide , et pourtant, l'air de ce dernier avait le don de l'apaiser, et celà sans aucunes raisons apparentes, peut etre était ce justement cette sensation d'isolement qui lui plaisait.Les vacances avaient été, il faut le dire, assez mouvementés, entre cette histoire de fugue, de rejet familiale,cette nouvelle vie qui lui était offerte, et les innombrables coups douteux mais néanmoins réussis qu'avait pu faire les deux jeunes hommes....en somme, d'excellentes vacances pour Sirius.Il resta une bonne demi-heure dans ce fameux parc à regarder un vieil arbre près à se déraciner. Il avait, il semble, besoin de ce court moment pour retourver l'énergie nécessaire à cette nouvelle année qui allait débuter.Il le fallait, l'épuisement ne permettait pas la floraison de belles idées tordues comme savaient si bien le faire James et Sirius . Après ce laps de temps, Sirius retrouva toute la vigueur qui le caractérisait et était près à confirmer auprès de tous sa réputation déjà bien établi.Après tout il ne fallait pas décevoir le public.Il quitta le parc et se dirigea sans perdre de temps vers la gare.
Comme d'habitude en cette période, la gare grouillait de monde, c'était certes la rentrée des jeunes sorciers mais c'était aussi celle des jeunes moldus, ce qui expliquait cette masse importante. Sirius emprunta le chemin habituel, traversa le mur de pierre et se retrouva sur le quai 9 3/4.Son arrivée n'était pas sans passer innapercu, tous les regards étaient désormais sur lui. Il continua à avancer, d'un air décidé et hautain, comme à son habitude, aucuns regards échangés, il ignorait tout ce petit monde. Mais son chemin fut interrompu par une petite blondinette d'à peine 14 ans qui lui rentra dedans. Apparement c'était un plan manigancé par ses jeunes copines idiotes, afin qu'elle puisse entrer en contact avec le maraudeur, quelle idée stupide.


" Tu devrais apprendre à marcher droit ma petite...." dit-il mi- agacé, mi amusé.

" Dé...Déso...désolé......" répondit-elle en rougissant.Elle serra les poings et décidée débita d'une traite :

"Je voudrais t'aider à porter ton sac..."
Elle le regarda, un peu mal à l'aise, voir gêné de sa précipitation et baissa les yeux.

Sirius se mit à rire et lui tendit son sac.

"Si tu le veux vraiment, prend....."

Il le laissa et continua à marcher, les mains dans les poches, sifflotant l'air d'une chanson certainement inconnu pour tous.La jeune fille le suivit, luttant face au poids du sac mais heureuse de rendre service au beau Sirius.
Ce dernier, se décida enfin à monter dans un des wagons et commanca à chercher ses amis, en réalité il n'eut pas la peine de le faire longtemps, on lui traca dès son arrivée une haie d'honneur le menant directement au wagon où se trouvait Remus.Il ouvrit la porte du wagon et entra, suivit de son bagagiste ainsi que d'une dizaine d'autre personne qui restaient collés à la porte.Il il lui fit signe de mettre son sac au dessus de son siège, ce qu'elle fit sans attendre. Pendant ce temps, Sirius salua Remus, n'ayant pas remarquer la présence d'une autre personne dans leur wagon.

" Remus, content de te voir, tu vas bien ?"

dit-il en retirant sa veste qu'il posa sur le siège d'à coté. Il se retourna et vit la jeune fille près de la porte prête à partir.

"Attend, jolie demoiselle, tout travail mérite salaire..."


Il s'avanca vers la jeune fille et déposa un baiser sur sa joue devenue à la suite rouge écarlate.Elle sortit précipitamment du wagon, sous les rires de ses camarades.Sirius ferma la porte et s'installa aux cotés de Remus. C'est à ce moment qu'il appercut la jeune fille rousse en face de lui. Il se contenta de la regarder comme il le faisait à chaque fois, mais ne fit rien de plus. Il se laissa glisser dans son siège et soupira.


Dernière édition par le Ven 10 Aoû - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Sélèna
Admin
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Ven 10 Aoû - 23:05

James et Sirius ? Bien entendu, Lyria les conaissaient , enfin elle les avaient aperçu de nombreuses fois au détour d'un couloir ou dans la salle commune. Mais bien entendu, elle ne les connaisaient pas réèllement. C'était juste des visages parmis les autres, des voix que le vent dispairsait, des rires que le ciel absorbait. Lyria ne connaisait les Maraudeurs que de réputation, et jamais, jamais elle n'avait chercher à devenir leurs amis ou plus intimde encore. Cette idée ne lui avait même pas effleurer l'esprit, la jeune fille avait tellement peu confiance en elle, qu'elle pensait que la troupe de garçon allait directement l'expédier dans la salle commune des Serpentards si elle osait leur adresser la parole.

Lyria haussa un sourcil et sourit en pensa a cette situation. Elle était déjà détestée par beaucoup de Gryffondor, alors les Serpentards n'en parlont même pas . Les jeunes serpents lui auraient réservé un traitrement de faveur bien plus amusant qu'elle n'aurait pu le croire. Ils lui auraient certainement infliger un suptile Crache Limace, ou peut être que toutes ses affaires lui auraient volés et répartit aux quatres coins de Poudlard. La jeune femme sourit encore plus en pensant à cette situation. Lyria avait une grande qualité, qui en énervait plus d'une, c'était de toute prendre à la rigolade quoi qu'il arrive. Remus aurait pu lui dire d'un tond froid et moqueur de déguerpir d'ici, qu'elle n'était certainement pas digne d'être dans le même compartiement qu'un Maraudeur, Lyria se serait retirer sans ronchonner, en souriant et en remerciant Remus de lui avoir répondu. Depuis qu'elle avait été abandonnée, la jeune femme c'était promis de toute prendre avec le sourire quoi qu'il arrive. Il y avait des choses beaucoup plus importante dans la vie que de se faire rejeter par Les Maraudeurs, même si certaines filles affirmeraient le contraire.

La jeune fille sourit a Remus et peu à peu, ses joues reprirent une douce couleur de neige. Elle le regarda quelques intants admirer le paysage, mais rapidement, tourna son regard vers la porte du compartiment. Il y avait là, un troupeau de fille qui semblait voir le messie en personne. Lyria se demandait ce qu'il pouvait bien se passer dehors. Elle haussa un sourcil interogateur et regarda Remus comme pour lui demander ce qui se passait. Le jene loup garou n'eut pas le temps de lui réopondre qu'un beau brun aux yeux bleux fît son entrée dans le compartiment. Lyria le regarda poser ses valises, saluer Remus, embrasser une jeune fille, et s'assoir au fond de son siège comme si Lyria n'existait pas. En fait, la rouquine ne trouva pas ce comportement bizare puisque quasiment tout le temps, elle était ignorée par ses camarades. Pour une fois, Lyria n'avait pas rougit en apercevant quelqu'un entrer. Elle s'était contentée de regarder ce qui se passait, mais rapidement, alors que le silence s'installait et que Sirius était affalé sur son siège, la jeune femme tourna précipitament son visage vers la fenêtre, posa délicatement son menton contre la paume de sa main et laissa ses prunelles bleutés parcourir les étendues de verdures qui s'offraient à elle, non sans laisser ses joues rougirent , bien entendu. Sirius ne semblait pas vouloir lui adresser la parole, alors elle allait essayer de se faire toute petite, de devenir invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Admin
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Ven 10 Aoû - 23:54

Après quelques secondes ainsi, Sirius releva la tête et ouvrit les yeux. Il regarda dans un premier temps Remus puis s'arreta plus longuement sur la fille assise en face de lui. Jolie, en effet, il ne pouvait le nier, une belle chevelure rousse, un visage de ce qu'il y a de plus angélique, le type même de fille facile à destabiliser, tellement la timidité les domine, celà allait être amusant. Timide mais courageuse, elle avait tout de même osé s'asseoir dans le même wagon que l'un des maraudeurs, ce que peu voire personne osait. Courageuse certes mais certainement pas téméraire. En la fixant davantage, le visage de la jeune fille commenca à lui rappeler certains souvenirs, peut etre lui avait-il déjà jouer un de ces tours, ou peut-être l'avait-il déjà séduite par ses belles paroles, non ça il s'en serait tout de même souvenu, quoique......non, c'était la seule rousse qu'il avait vu jusqu'à maintenant mis à part Lily et ca il en était persuadé, enfin, ce n'était pas, à ce moment là, le sujet intéressant à aborder..... Son regard devint de plus en plus insistant et percant. Quiconque était observé de cette manière devait obligatoirement le ressentir même si la personne se trouvait de dos. Il passa une main dans ses cheveux légèrement en bataille et suivit son raclement de gorge de cette remarque faussement sanglante.

"Je dérange peut-être ?" dit-il en fixant toujours Lyria.

Ce comportement méprisant n'était, bien évidemment, qu'un de ces nombreux tours pour tenter de destabiliser les gens et tenter de s'amuser de leur réaction

Sirius se rapprocha davantage de Remus, qui ne bougea pas, habitué depuis longtemps aux spectacles répétitifs de son ami


" Tu es peut-être jolie, en effet, mais je te préviens....."

.....Il s'arreta de parler, pour accentuer davantage l'éventuelle panique qui pourrait submerger la jeune fille face à ce que le maradeur pourrait lui dire. Son regard toujours plongé dans celui de Lyria, il passa son bras autour de l'épaule de Remus et le ramena assez violemment contre lui.

" Remus, m'appartient...... ton petit jeu ne marchera certainement pas.....je connais que trop bien les filles comme toi mais n'essaye même pas, abandonne, tu n'as aucunes chances face à moi....."

Sirius, garda son sérieux tout le long de sa mise en scène, même si l'envie de rire le tiraillait, mais l'habitude étant, il savait parfaitement se maitriser et faire de ces faux sentiments une réalité aux yeux des autres spectateurs et acteurs. Il ressera l'étreinte, espérant que Remus n'interviendrait pas pour ne pas gacher cette opportunité de rire un bon coup. Il baissa légèrement la tête sur le coté et continua de fixer Lyria du coin de l'oeil, prêt à finir tout ceci majestueusement.Il était curieux de voir la réaction de la petite rousse, qu'importait qu'elle soit celle qu'il espérait, toutes les éventualités le satisfairait, à moins que....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Admin
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Sam 11 Aoû - 13:06

Remus restait sur le paysage, tranquilement, avant que le regard de Lyria ajouté à la cohue vers le wagon ne le laisse perplexe. Des filles gloussant comme des dindes et un grand sourire fut perceptible sur son visage. Sirius arrivait et probablement James avec ! La joie montait pour le jeune lycan. Ils avaient cette facheuse habitude de toujours être en retard, mais ils n'allaient pas le laisser seul. Il vérifia d'un coup d'oeil si rien ne pourrait lui valloir une quelconque remarque quand il aperçut son ami en charmante compagnie comme à son habitude. Un baiser et il la fit fuir. Incorrigible. Quand arrivera-t-il à se caser celui-la ? Enfin, la n'était pas la question. Ils se saluèrent amicalement avant que Sirius ne s'affale à côté de lui. Remus continuait à guetter la porte, attendant l'arrivée de James, en vain. En pensant à James, il se rappela qu'il n'a toujours aucune nouvelles de Peter. Lui aussi, toujours un train de retard ! La métaphore l'amusa. Parce que si ele s'avérait être exacte, ils ne le verraient pas avant un moment.

Pensant à toutes ces choses, il ne put qu'admirer la dernière trouvaille de Sirius, qui ne trouva rien de mieux que de le prendre dans ses bras et de simuler un coming-out. Remus était étrangement gêné et connaissant Sirius, il savait qu'il ne valait mieux rien dire. Il mit sa main gauche sur sa joue, les doits retenant sa tête au dessus de ses yeux, comme pour se protéger du soleil. Il voulait éviter de croiser le regard de Lyria, la situation n'étant pas des plus élégante. Il posa néanmoins la main sur la jambe de Sirius avec un léger sourire peu convaincant, mais qui fera l'affaire. Regardant un dernière fois la porte, il commença à questionner son ami.


"- T'étais pas censé venir avec James ? Me dit pas que............"

Remus fit un signe de négation de la tête et poussa un soupir de désolation. Décidément, Sirius n'avait pas changé avec ces deux mois d'été. Dans un sens, ça lui plaisait, il aimait beaucoup son ami, mais d'un autre côté, il le plaignait un peu pour son egocentrisme appuyé. Et James était aussi populaire que Sirius, mais il n'était pas volage. A tout les coups, il a dû être bloqué par la foule d'hystériques autour de son ami. Bref, il ne tardera pas à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischief-managed.nicesubjects.com
Lyria Sélèna
Admin
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Sam 11 Aoû - 22:34

Lyria , qui essaya de se faire invisible et oublier la présence de Sirius et Remus, sursauta en entendant le raclement de gorge du Maraudeur. Sur le coup, elle fît un bond d'une hauteur assez étonnante et quand elle descendit de nouveau sur terre, la jeune femme tourna timidement son regard vers le Marudeur. Elle croisa les yeeux bleux de Sirius un moment mais détourna vite ses prunelles de ce Maraudeur. Non pas qu'il était désagréable à regarder, bien au contraire, mais la jeune rousse était bien trop timide pour oser lever son regard vers le jeune homme. Le fait qu'il était Maraudeur n'accentuais pas du tout la timidité de Lyria. Il aurait pu être le garçon le plus impopulaire du monde, ou encore un perroquet un peu trop bavard, elle aurait été dans le même état.

Déranger ? Pourquoi Sirius dérangerait il ? Lyria ne comprenait pas vraiment. Peut être que par cette formule, il voulait faire comprendre à Lyria qu'elle n'était pas la bienvenue. Oui c'était surement cela que Sirius voulait lui dire. La jeune femme secoua la tête de gauche à droite en se disant à elle même qu'elle avait été bien bête de venir dans ce compartiment . Comment avait elle pu croire lne serait ce que l'ombre d'une seconde que Les Maraudeurs, ou meme quelqu'un d'autre, accepteraient sa précense. Remus lui avait pourtant bien dit qu'elle ne dérangait pas, mais après tout, c'était peut être uniquement pour se moquer de la rouquine. La jeune femme serra ses petits poings et leva son regard vers Sirius en affichant un doux sourire. Elle allait se lever, prendre ses baguages et partir quand celui ci s'aprocha de Remus et l'empoigna pour le rapprocher de lui. Le loup garou mit sa main devant ses yeux, comem pour se masquer du soleil et de ce fait, Lyria ne pouvait plus distinguer son regard.

La jolie rouquine baissa brusquement son regard en direction de ses chaussures, ramena ses petites mains serrés contre elle même, sur ses genoux, et laissa ses joues, bien qu'elle n'avait pas vraiment le choix, devenir aussi rouge que son blason de Gryffondor. Tout d'abord, elle rougit quand elle entendit le mot Jolie qui lui semblait être attitré. C'était bien la première fois que quelqu'un lui envoyait ce mot en pleine figure. Mais Lyria savait très bien que si Sirius lui avait dit ca, c'était pour ensuite se moquer ouvertement d'elle.

Elle écouta attentivement les mots du jeune homme qui se prenait pour le centre du monde et un petit sourire taquin vînt se glisser sur son visage. Sans lever son regard vers les deux jeunes maraudeurs, ses magnifiques cheveux de braises tombant délicatement sur son visage de porcelaine, elle murmura d'une douce voix timide mais amusé :


" C'est donc pour cette raison que tu ne cesse de jouer avec les filles...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Admin
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   Dim 12 Aoû - 0:35

Son regard toujours posé sur Lyria, Sirius attendait non sans impatience la réaction de son objet de divertissement. Il fut satisfait de l’implication de Remus, une implication, certes légère mais suffisante au bon déroulement de son petit scénario. Il tourna légèrement la tête vers son ami et lui adressa un mince et discret sourire. Il savait pertinemment bien que ce genre de choses n’amusait pas autant Remus que James, pourtant malgré sa discrétion et parfois son manque d’intérêt face à tout cela, Remus avait toujours participé à leurs diverses extravagances d’une manière ou d’une autre. Remus observait mais agissait peu et malgré les différences, en apparence, flagrantes entre les deux jeunes hommes, Sirius appréciait véritablement Remus, cela était incontestable. Quand ce dernier le questionna, Sirius quitta la petite rousse des yeux, portant toute son attention sur son ami, chose logique en soi.

« James ?….Nous sommes partis séparément….il ne devrait pas tarder….du moins si son fan club le laisse passer avant que nous arrivions à Poudlard.» Il suivit ses paroles d’un léger rire, sachant tout à fait ce que pouvait subir James lorsqu’ arrivait le jour fatidique de la rentrée, lui-même connaissant à chaque fois,l’identique situation.

Pendant ce bref moment au cours duquel Sirius discutait avec Remus, il ne remarqua pas la réaction de Lyria pensant qu’elle tarderait à venir, le temps qu’elle réfléchisse à la bonne attitude à avoir selon elle. C’est en entendant la voix quelque peu tremblante,de le jeune fille, du à sa timidité, que Sirius lui accorda un semblant d’ intérêt . Il resta, un court instant, surpris par la réponse qu’avait formulé Lyria mais ne put s’empêcher de sourire face à la certaine audace dont cette dernière fit preuve. Oui, Sirius était un tombeur, en effet,il aimait jouer de son charme et évidemment que les filles ne lui résistaient que très rarement voir jamais. Mais que pouvait-il y faire. Tout son personnage résidait en cette quête perpétuelle.

Il retira son bras de l’épaule de Remus, s’assit au bord du siège et baissa la tête, sa mèche de cheveux lui recouvrant totalement les yeux. Il resta un instant dans cette position, les mains croisés sur ses genoux. Il attendit ainsi quelques secondes, se donnant comme à son habitude en spectacle, espérant ainsi captiver au plus au point son chère public. L’attente ne fut pas plus longue, Sirius se leva brusquement et se posta face à la jeune fille, ses deux mains posés sur le siège, de chaque coté de la tête de Lyria. Il plongea son regard dans celui de la jeune fille,rapprochant son visage du sien, espérant capter le trouble que cette situation procurerait.


« Peut-être est-ce le fait que, j’attends simplement celle qui sera digne d’intérêt et saura me faire changer….. » Il resta quelques instants dans cette position puis finit par se redresser. Il se mit à rire puis reprit sa place initiale. Bien évidemment, il ne croyait pas du tout en ce qu’il venait de déclarer, pourquoi tuer ce quotidien qui le satisfaisait tant.

« Tu as bien choisi notre wagon, mon cher Remus….. » dit-il en adressant un dernier regard à Lyria accompagné d'un fin sourire en coin.

« Et ces vacances,mon ami, comment étaient-elles….studieuses, je parie ? »
finit-il par dire en décoiffant son ami d’un geste rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Direction Poudlard [Lyria, Sirius et James s'ils veulent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de James Sirius Potter,Fils de Harry Potter
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» Quel leadership , quelles pratiques de direction pour Haiti?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mischief Managed :: Arrivée En Un Monde Magique :: Arrivée En Un Monde Magique :: Le Poudlard Express-
Sauter vers: